LES 7 AVANTAGES ET INCONVÉNIENTS DE LA DÉSHYDRATATION 

Avantages :

1 - Produits  longue conservation (en moyenne 1 an).

L’un des principaux vecteurs de détérioration d’un végétal est l’eau. La déshydratation permet d’extraire en moyenne 85% de l’eau contenu dans un légume et ainsi de limiter tout développement microbien dans le produit. 

2 -Stabilité des vertus nutritionnelles et  microbiologiques des produits

Les vertus nutritionnelles, sont fixées dans le légume au moment de l’extraction de l’eau et restent  stables (à la condition de préserver le légume  de la lumière et de l’humidité ambiante). De même, l’extraction de l’eau, stabilise le produit et rend difficile, tout développement microbien ou  bactérien.

3 - Facilement transportable

Les produits déshydratés  représentent  en moyenne, 15% du poids et de la masse initiale.
Le transport s’effectue en sac alimentaire simple, soit par transporteur, soit par voie postale. Les camions frigorifiques ne sont pas nécessaires et les palettes de produits, ont un volume 85% inférieurs à celui des  légumes frais. Ceci représente une économie budgétaire appréciable.

4 - Stockage économique et aisé

Le stockage est simple. Une pièce si possible sans lumière et sèche suffit à la préservation de ce type de produit.

5 - Utilisation aisée

En effet, le légume déshydraté est facilement utilisable. Il suffit de prélever la quantité nécessaire à cuisiner puis de plonger le légume déshydraté dans un bain d’eau froide ou chaude, Ce procédé rend ces produits agréables et faciles  à travailler en cuisine.

6 - Produits économiques en énergie.

Le légume déshydraté présente un coût énergétique, dû au processus de déshydratation, comparable à la surgélation. Cependant, il ne nécessite pas ensuite de surface froide de stockage énergivore. Les énergies faucilles ou non à utiliser pour le transport de ce type de produits, sont également réduites.

7 - Disponibilité des produits hors saison en étant respectueux de la saisonnalité des productions

La déshydratation est une méthode ancienne de conservation des aliments pour de longues durées.
Elle favorise la consommation de légumes toute l’année, tout en respectant la saisonnalité des productions.


Inconvénients:

A l’heure actuelle, les processus de déshydratation existants ont le désavantage d’ôter  l’eau qui emporte avec elle certaines  molécules aromatiques du légume, en même temps que certains nutriments (vitamine C,  par exemple). La zeodration, elle, ne présente pas les mêmes désavantages.
Les travaux de recherches universitaires que nous avons entrepris, nous amènerons, dans la mesure du possible et des connaissances actuelles, à corriger ses désavantages.